Maux de tête

Médecins, étudiants et professionnels :

Patients et public

 

 Trouver des réponses claires et préparez vos documents de consultation

  Le traitement de la migraine est multiple et repose sur l’éviction des facteurs déclenchants, le traitement de la crise et le traitement de fond (appelée aussi traitement prophylactique).

Vingt pourcent des crises de migraine s’accompagnent d’une aura.

 

L’aura se définit par des symptômes neurologiques qui surviennent avant le mal à la tête,  totalement réversibles ; ces symptômes sont le plus souvent visuels (ce type de migraine était appelée avant « migraine ophtalmique ») ; ils touchent plus rarement la sensibilité ou la parole.

 Expliquer la Migraine La migraine est une affection qui se traduit par la survenue de crises qui se traduisent essentiellement par une céphalée (‘mal de tête’) plus ou moins associée à d’autres symptômes (migraine sans aura qui correspond à environ 80 % des crises) et qui à parfois précédée de signes neurologiques essentiellement visuels associant des signes négatifs (perte de la vision ou vision trouble) et des signes positifs (phosphènes se traduisant par des points lumineux ou des formes géométriques) qui sont transitoires (migraine avec aura qui correspond à environ 20 % des crises).

Il n’y a pas de risque de paralysie, de convulsions, de complications au niveau du cerveau.

Les crises, même très douloureuses, n’abîment pas le cerveau.

Il n’y a pas de lien avec les anévrysmes ou d’autres malformations.

L’AVF est caractérisée par des crises de douleurs sévères voire atroces d’un seul côté du visage, en général autour de l’œil et de la tempe, mais parfois aussi dans les dents, l’oreille et le cou.

Les douleurs sont souvent accompagnées de larmoiement, de congestion ou d’écoulement du nez, d’une fermeture de la paupière, et d’une rougeur de l’œil, du côté de la douleur. Les patients ont tendance à être agités et irritables durant les crises, même envers les personnes qui essaient de les aider.

Les crises durent moins de 3 heures. Elles surviennent 1 fois tous les 2 jours à 8 fois par jour, parfois à heures fixes, souvent la nuit.

L’alcool peut être un déclencheur.

Le plus souvent, les crises viennent par périodes, ou cycles,  de quelques semaines, parfois durant certaines saisons. il s'agit d'une forme épisodique.

Plus rarement,  l’AVF est ou devient chronique, sans périodes de rémission de plus d’un mois.

Sous-catégories

 Retrouvez tous vos documents sur les maux de tête en vue de préparer votre consultation

 Vous présentez des Maux de tête ?

 Tout ce qu'il faut savoir sur la Migraine ...

 Tout comprendre sur l'algie vasculaire de la face

 

  

 Tout savoir sur la céphalée de tension

 Tout savoir sur la Céphalée Chronique Quotidienne - CCQ

 Tout savoir sur la névralgie faciale

SFEMC

Logo SFEMCLa Société Française d'Etudes des Migraines et Céphalées est une association régie par la loi de 1901.
La SFEMC a pour but de promouvoir et coordonner la recherche dans le domaine des céphalées, d'organiser des réunions scientifiques sur les céphalées et d'établir des relations aux niveaux national et international avec les groupes travaillant dans ce domaine.

» en savoir plus

Accès direct