Il s’agit d’un terme inapproprié, puisqu’il n’y a pas besoin que la céphalée soit quotidienne pour que l’on puisse employer ce terme : c’est la présence d’une céphalée survenant au moins 15 jours par mois depuis au moins 3 mois.

Comme toute céphalée, une céphalée chronique quotidienne (CCQ)peut être secondaire, c'est à dire révélant une autre pathologie. Cependant, les CCQ sont le plus souvent primaires, avec 4 entités:  la migraine chronique, la céphalée de tension chronique, l’hemicrania continua et la CCQ de novo.


Ce chapitre aborde deux céphalées chroniques quotidiennes :

  • la migraine chronique qui est une céphalée primaire
  • la céphalée chronique quotidienne par abus médicamenteux qui donc par définition est une céphalée secondaire.


La céphalée de tension chronique est traitée au chapitre céphalée de tension.