Le plus souvent, le patient est un migraineux qui présente des crises épisodiques, qui deviennent de plus en plus fréquentes, aboutissant à une céphalée chronique quotidienne.

 Deux situations peuvent se rencontrer:

  • une relativement rare où le patient n’a pas d’abus médicamenteux lorsqu’il se présente à la consultation : il s’agit d’une migraine chronique

  • dans la grande majorité des cas, il s’agit d’un patient migraineux en CCQ se présentant avec un abus médicamenteux.

La plupart des spécialistes s’accordent sur le fait que l’abus médicamenteux devra faire l’objet d’un sevrage en antalgiques et/ou en antimigraineux spécifique.

Le sevrage permettra de déterminer le diagnostic final à savoir:

  • migraine chronique en cas de persistance de la CCQ deux mois après le sevrage
  • ou céphalée par abus médicamenteux si la CCQ a disparu deux mois après le sevrage