Maux de tête

Médecins, étudiants et professionnels :

 

Les mécanismes physiopathologiques précis de la céphalée de tension ne sont toujours pas connus. Néanmoins, la recherche clinique a permis de faire quelques hypothèses qui sont différentes selon que l’on considère la céphalée de tension épisodique et la céphalée de tension chronique.

 

La céphalée de tension épisodique reposerait essentiellement sur des facteurs musculaires. Ainsi, la raison de la douleur serait une augmentation de la tension et de la sensibilité des muscles péri-crâniens (trapèze dans le cou, masséter et temporal au niveau de la face), souvent favorisée par des facteurs posturaux.

 

La céphalée de tension chronique est probablement  plus liée à un mauvais fonctionnement des systèmes de contrôle de la douleur que l’on retrouve dans d’autres douleurs dites dysfonctionnelles comme la fibromyalgie.

 

Dans les deux formes de céphalée de tension, une mauvaise gestion du stress est fréquemment présentée par les patients.

SFEMC

Logo SFEMCLa Société Française d'Etudes des Migraines et Céphalées est une association régie par la loi de 1901.
La SFEMC a pour but de promouvoir et coordonner la recherche dans le domaine des céphalées, d'organiser des réunions scientifiques sur les céphalées et d'établir des relations aux niveaux national et international avec les groupes travaillant dans ce domaine.

» en savoir plus

Accès direct